Navigation – Plan du site
1998
Séminaire interactif sur l'auto-organisation, cartographie cognitive, systèmes urbains et régionaux, et information spatiale, Paris, 17-18 mai 1998

Séminaire interactif sur l'auto-organisation, cartographie cognitive, système urbains et régionaux, et information spatiale. Paris, 17-18 Mai, 1998

Texte intégral

1Issues des sciences de la matière, les théories de l’auto-organisation ouvrent un champ épistémologique fructueux pour l’étude de la dynamique des systèmes complexes dans les sciences du vivant et les sciences sociales. Conçues pour la description de systèmes à plusieurs niveaux d’observation, elles permettent d’expliciter et de modéliser la liaison entre les états fluctuants d’objets microscopiques, dont les interactions produisent des structures macroscopiques, et une dynamique de ces structures, susceptible d’adopter, pour les mêmes règles de fonctionnement, des configurations qualitativement différentes, à travers des bifurcations. Des applications ont été produites dans quatre domaines qui intéressent les géographes : la dynamique des systèmes urbains et régionaux, les théories de l’information, la cartographie cognitive et l’analyse spatiale.

2La revue Cybergeo est heureuse d’accueillir un premier atelier interactif consacré à la comparaison des concepts et des modèles issus de l’application des théories de l’auto-organisation dans ces champs de connaissance. L’objectif est de mettre en commun des expériences et de déterminer s’il est possible d’élaborer un discours cohérent qui unifie les concepts utilisés. Des liens sont déjà établis, par exemple entre cartographie cognitive et recherche urbaine, ou entre analyse spatiale et modélisation des villes. Le débat pourrait conduire à des vues plus générales de la dynamique des systèmes spatiaux.

3Cet atelier interactif fait suite à une conférence organisée à la Maison Suger, les 17 et 18 mai 1998, par Juval Portugali (Département de Géographie, Université de Tel Aviv), Denise Pumain et Lena Sanders (Equipe P.A.R.I.S., Université Paris I et CNRS), avec le concours de la Maison des Sciences de l’Homme (Paris). Elle a réuni des participants de disciplines très diverses (mathématiques, physique, géographie, urbanisme...), originaires de sept pays différents.

4Vous trouverez ci-dessous le programme de cette première rencontre, suivi de textes qui sont soumis à la discussion par certains des participants. Toute personne qui souhaiterait contribuer à l’atelier par un texte ou des réactions aux textes déjà en ligne est bienvenue : c’est le but de cet atelier que de favoriser les interactions autour de cette question vive !

5Denise PUMAIN

Sommaire / Contents

  • Spatial self-organization and the production of the city.
    Romulo KRAFTA

  • Presentation of a generic model of growth with development of spatial patterns. Discussion upon extension towards genetic systems.
    Alain FRANC

  • Modelling within a self-organizing or a microsimulation framework: opposite or complementary approaches ?
    Lena SANDERS

  • Urban sustainability: complex interactions and the measurement of risk.
    Lidia DIAPPI, Paola BOLCHI, Lorena FRANZINI

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Séminaire interactif sur l'auto-organisation, cartographie cognitive, système urbains et régionaux, et information spatiale. Paris, 17-18 Mai, 1998 », Cybergeo : European Journal of Geography [En ligne], Dossiers, mis en ligne le 18 mai 1998, consulté le 26 juin 2017. URL : http://cybergeo.revues.org/1225 ; DOI : 10.4000/cybergeo.1225

Haut de page

Droits d’auteur

© CNRS-UMR Géographie-cités 8504

Haut de page