Navigation – Plan du site

Mai 68 a-t-il changé la géographie ?

Denise Pumain
Traduction(s) :
Did May '68 change geography?

Texte intégral

1Les multiples témoignages, commémorations et analyses qui courent ont le mérite d’inviter à mettre en perspective l’évolution des quarante dernières années. Sans doute l’effet le plus tangible de ce qui fut peut-être une révolution contre les pouvoirs établis fut de faire sauter le vieil interdit académique de la doxa disciplinaire, qui matait les dissidences, les chemins de traverse et les velléités d’hybridation sous le poids implacable du jugement ostracisant : « ce n’est pas de la géographie ! » que l’on n’entend plus guère aujourd’hui…

2Mais cette « libération » des curiosités et des imaginaires géographiques ne fut-elle pas un simple accompagnement intellectuel des changements sociaux ? La libéralisation pousse à l’individualisation, qui active l’intérêt pour les représentations, l’imaginaire, les histoires de vie, et bien entendu les modèles d’agents, « centrés sur l’individu ». Mais aussi les géographies des identités, des minorités, des sexualités, des valeurs, des talents, et pourquoi pas, dans un monde où après les loisirs la culture devient une industrie, la « géographie du merveilleux », selon l’intitulé d’une session du congrès des géographes américains en avril dernier à Boston. A en juger par d’autres sessions de ce congrès, les géographies du rythme, des medias, des marques et de la labellisation, mais aussi de la détention et du confinement, ont peut-être un bel avenir devant elles.

3Loin de nous l’idée de critiquer les bienfaits de l’imagination en science ! Mais cette époque est aussi celle de la mondialisation, du renforcement des inégalités, de la domination culturelle via l’homogénéisation linguistique. Sachons construire en géographes nos théories interprétatives, ou bien la construction sociale se passera de nous ! Et ne négligeons pas dans ce processus d’utiliser à fond l’autre avancée de l’époque, cette technologie formidable, depuis l’ère du Fortran et des cartes perforées qui prévalaient en 68, l’informatique et Internet, les SIG et les moteurs de recherche, sont les nouveaux instruments qui libèrent l’imaginaire et la créativité géographiques. De nouveaux changements théoriques et conceptuels seront-ils induits par la technologie ? Cybergeo vous invite à en débattre !

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Denise Pumain, « Mai 68 a-t-il changé la géographie ? », Cybergeo : European Journal of Geography [En ligne], Éditoriaux, mis en ligne le 27 mai 2008, consulté le 28 mars 2017. URL : http://cybergeo.revues.org/18703

Haut de page

Auteur

Denise Pumain

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© CNRS-UMR Géographie-cités 8504

Haut de page