Skip to navigation – Site map
2017

D’Arcy Wood G., 2016, L’année sans été. Tambora, 1816. Le volcan qui a changé le cours de l’histoire, Paris, La Découverte, 304 p.

Jean-Baptiste Bing

Full text

  • 1 Winchester S., 2005, Krakatoa. 27 août 1883, le jour où la Terre explosa, Paris, Lattès, 400 p.

1Simon Winchester, avec son livre sur le Krakatoa (2005)1, avait montré que comprendre une éruption et étudier ses conséquences impliquait une géographie que l’on pourrait dire « totale », tant les phénomènes en jeu étaient multiples, faisant intervenir l’histoire des sciences, celle des techniques de navigation, celle d’un peuple colonisé, etc., et dessinaient une dynamique cohérente, complexe et unitaire. Avec L’année sans été, qui prend comme point de départ chronologique une autre éruption nousantarienne, Gillen d’Arcy Wood procède d'une manière un peu semblable et montre qu’une montagne peut modifier le cours de l’histoire humaine – pour peu qu’elle fût un volcan situé en zone tropicale et secoué par une éruption extraordinaire (au sens étymologique du terme : plus violente que la moyenne, mais bien moindre que celle qui a volatilisé le Toba il y a environ 73 000 ans... ou qui pourrait s’annoncer si un super-volcan tel que Yellowstone entraient en activité).

2L’on pourrait s'étonner qu’un spécialiste de l’art et de la littérature du XIXe siècle s’intéressât à une question qui implique (entre autres) volcanologie, médecine, climatologie ou agronomie, mais l’auteur ne cèle nullement son ambition et explique (en Introduction et en Épilogue) sa démarche par un engagement citoyen : donner à penser l’ampleur des conséquences possibles du changement climatique en cours, en étudiant telle une simulation de laboratoire un phénomène analogue. Sa spécialité d’origine affleure toutefois chapitre après chapitre quand, sur un ton plus narratif, l’auteur nous renvoie au « cercle des Shelley » (qui, dans les environs de Genève, inventèrent Frankenstein et observèrent pluies et glaciers) et à leurs proches en poste dans l’Empire britannique ou ailleurs.

3Fouillant dans le passé – un passé suffisamment proche pour disposer de sources nombreuses, et suffisamment lointain pour avoir le recul nécessaire et procéder à une analyse aussi exhaustive que possible – Gillen d’Arcy Wood se penche donc sur l’éruption du volcan Tambora qui, en avril 1815, a ravagé le Nord l’île de Sumbawa et ses environs (Indonésie, à l’époque Indes néerlandaises), mais surtout a eu des conséquences un peu partout dans le monde jusqu’en 1820. Il s’attarde d’abord sur le déroulement chronologique de l’éruption et sur ses conséquences immédiates et locales (chapitre 1), puis il compare, selon différents critères, l’importance d’autres éruptions célèbres de l’histoire et de la préhistoire humaines (chapitre 2). Il en vient ensuite au cœur de son propos : les conséquences dévastatrices de l’éruption. Les volumes de matière envoyés dans l’atmosphère depuis la ceinture tropicale du globe furent en effet tels que, rapidement, toute la planète a été touchée par différentes modifications de paramètres influant violemment et rapidement sur les conditions du milieu : « années sans été » et famines en Chine (chapitre 5) et en Europe (chapitre 3), en particulier en Irlande (chapitre 8), première grave crise économique aux États-Unis en raison d’une catastrophe agricole suivie d’un brutal retour à la normale (chapitre 9), pandémie de choléra partie d’Inde (chapitre 4), fantasmes contradictoires de disparition des banquises due à un réchauffement des mers arctiques (chapitre 6) et de début d’une nouvelle ère glaciaire face à l’avancée des glaciers dans les Alpes (chapitre 7).

4Au final, nous en tirons une impression – très probablement recherchée par l’auteur – de chaos (au sens mathématique du terme) : une baisse des températures de deux degrés (en moyenne) limitée à quelques années a bouleversé la vie de centaines de millions de personnes, en raison de phénomènes d’apparence opposée mais aux effets toujours violents (sécheresse ici, pluies diluviennes là, surabondance du blé en Russie, famine en Europe occidentale) dus à la multiplicité des paramètres en jeu dans des domaines variés (économie, agronomie, cycle des bactéries, courants aériens et marins...) qui engendra des réactions non-linéaires catastrophiques. Téléconnexion est ainsi le maître concept de l’ouvrage, et Gillen d’Arcy Wood l’exploite avec art jusqu’à la question finale : qu’attendre, alors, des phénomènes en cours actuellement ? (On ne s’attardera pas sur le contexte politique étasunien de ce début 2017, l’édition originale ayant paru en 2014, mais lectrices et lecteurs l’ont nécessairement en tête.)

5Enfin, pour les amateurs d’énigmes volcanologiques, l’auteur dégage des pistes de recherches. Celle, par exemple de « l’éruption mystère » (peut-être double, d’ailleurs...) qui aurait fragilisé le système-Terre, préparant la voie aux désastres qui ont suivi l’éruption du Tambora : datant de 1809, d’une ampleur légèrement moindre à celle de 1816, elle aurait frappé en zone intertropicale – mais, pour l’instant, on ne sait où... : un volcan africain, une île du Pacifique située hors des routes maritimes fréquentées, un volcan andin dans une Amérique du Sud alors en pleine ébullition politique ? Quant à la peut-être deuxième éruption, plus boréale donc aux effets plus limités : Kamtchatka, Islande, Alaska, Japon ? Alors que des découvertes récentes invitent à repenser certains points de l’histoire volcanique des Petites îles de la Sonde2, les paris sont ouverts...

Top of page

Bibliography

Winchester S., 2005, Krakatoa. 27 août 1883, le jour où la Terre explosa, Paris, Lattès, 400 p.

Top of page

Notes

1 Winchester S., 2005, Krakatoa. 27 août 1883, le jour où la Terre explosa, Paris, Lattès, 400 p.

2 Cf. http://www.nature.com/articles/srep34868 et, pour la vulgarisation : http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2013/10/01/le-mystere-de-la-plus-grande-eruption-volcanique-du-dernier-millenaire-est-resolu/.

Top of page

References

Electronic reference

Jean-Baptiste Bing, « D’Arcy Wood G., 2016, L’année sans été. Tambora, 1816. Le volcan qui a changé le cours de l’histoire, Paris, La Découverte, 304 p. », Cybergeo : European Journal of Geography [Online], Book Reviews, Online since 14 June 2017, connection on 21 August 2017. URL : http://cybergeo.revues.org/28386

Top of page

About the author

Jean-Baptiste Bing

By this author

Top of page

Copyright

© CNRS-UMR Géographie-cités 8504

Top of page