Navigation – Plan du site
1999
4èmes Rencontres de Théo Quant, Besançon, France 11-12 février 1999

Représentation surfacique d'évènements ponctuels discrets. Comparaison méthodologique à partir de l'exemple des accidents de la route dans la C.U.D.L.

Arnaud Banos et Jérome Bolot

Résumés

L’identification visuelle de structures spatiales à partir d’un semis de points est une tache délicate, pour peu que le nombre d’individus soit élevé. Cet article présente et compare deux méthodes permettant d’améliorer significativement la représentation graphique de données spatiales ponctuelles. La première est basée sur l’estimation d’une fonction de densité de Kernel au sein de fenêtres mobiles, tandis que la seconde repose sur un carroyage spatial. Ces deux méthodes sont appliquées aux accidents de route dans la Communauté urbaine de Lille.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Arnaud Banos et Jérome Bolot, « Représentation surfacique d'évènements ponctuels discrets. Comparaison méthodologique à partir de l'exemple des accidents de la route dans la C.U.D.L. », Cybergeo : European Journal of Geography [En ligne], Dossiers, mis en ligne le 16 juin 1999, consulté le 18 août 2017. URL : http://cybergeo.revues.org/5088 ; DOI : 10.4000/cybergeo.5088

Haut de page

Auteurs

Arnaud Banos

THEMA, UPRESA 6049 du CNRS, Université de Franche-Comté
arnaud.banos@univ-fcomte.fr

Articles du même auteur

Jérome Bolot

jerome.bolot@lemel.frTHEMA, UPRESA 6049 du CNRS, Université de Franche-Comté

Haut de page

Droits d’auteur

© CNRS-UMR Géographie-cités 8504

Haut de page