Navigation – Plan du site
1999
4èmes Rencontres de Théo Quant, Besançon, France 11-12 février 1999

Vers la fin des banlieues industrielles ?

Towards the end of industrial suburbs ?
Edwige Dubos-Paillard

Résumé

Cet article s’appuie sur l’hypothèse que les localisations des industries au sein des agglomérations de tradition industrielle telles que Rouen, ont connu durant ces 20 à 30 dernières années, une déconcentration spatiale quasiment analogue à celle de la population. Cette dispersion spatiale a été favorisée, par la fermeture et la restructuration des unités de main d’œuvre, mais également par la volonté, de nouvelles implantations, de petite taille et employant une main d’œuvre relativement qualifiée ; il s’agissait de se démarquer des unités en crise, en s’appropriant des espaces " vierges ", dégageant une image dynamique.
Après avoir succinctement présenté les grands traits de l’évolution de l’emploi industriel au sein du SIVOM de Rouen depuis 1975, puis la façon dont a été structurée l’information, notre intérêt s’est porté sur la dynamique spatiale de l’industrie. Partant des distances inter-individus, plusieurs outils d’analyse spatiale nous ont permis de comparer la répartition des individus en début et en fin de période et de mettre ainsi en évidence une sorte de déstructuration spatiale de l’industrie rouennaise.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Edwige Dubos-Paillard, « Vers la fin des banlieues industrielles ? », Cybergeo : European Journal of Geography [En ligne], Dossiers, mis en ligne le 16 juin 1999, consulté le 23 mai 2017. URL : http://cybergeo.revues.org/5143 ; DOI : 10.4000/cybergeo.5143

Haut de page

Auteur

Edwige Dubos-Paillard

Laboratoire MTG, IDEES-UPRESA 6063, Université de Rouen

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© CNRS-UMR Géographie-cités 8504

Haut de page