Navigation – Plan du site
1999
4èmes Rencontres de Théo Quant, Besançon, France 11-12 février 1999

Risques naturels en montagne et analyse spatiale

Natural risks in mountains and spatial analysis
Yannick Manche

Résumé

Le concept de risque repose sur deux notions :
l'aléa, qui représente le phénomène physique par son amplitude et sa période retour ;
la vulnérabilité, qui représente l'ensemble des biens et des personnes pouvant être touchés par un phénomène naturel.
Le risque se définit alors comme le croisement de ces deux notions. Cette vision théorique permet de modéliser indépendamment les aléas et la vulnérabilité.
Ce travail s'intéresse essentiellement à la prise en compte de la vulnérabilité dans la gestion des risques naturels. Son évaluation passe obligatoirement par une certaine analyse spatiale qui prend en compte l'occupation humaine et différentes échelles de l'utilisation de l'espace. Mais l'évaluation spatiale, que ce soit des biens et des personnes, ou des effets indirects se heurte à de nombreux problèmes. Il faut estimer l'importance de l'occupation de l'espace. Par ailleurs, le traitement des données implique des changements constants d'échelle pour passer des éléments ponctuels aux surfaces, ce que les systèmes d'information géographique ne gèrent pas parfaitement. La gestion des risques entraîne de fortes contraintes d'urbanisme, la prise en compte de la vulnérabilité permet de mieux comprendre et gérer les contraintes spatiales qu'impliquent les risques naturels.

aléa, analyse spatiale, risques naturels, S.I.G., vulnérabilité

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Yannick Manche, « Risques naturels en montagne et analyse spatiale », Cybergeo : European Journal of Geography [En ligne], Dossiers, mis en ligne le 16 juin 1999, consulté le 30 mai 2017. URL : http://cybergeo.revues.org/5170 ; DOI : 10.4000/cybergeo.5170

Haut de page

Droits d’auteur

© CNRS-UMR Géographie-cités 8504

Haut de page