Navigation – Plan du site
Elections en France

Elections présidentielles 2007, typologie des candidats. Les deux France

Michel Bussi, Céline Colange et Jean-Paul Gosset

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Depuis près de 25 ans, la géographie électorale de la France a été en grande partie marquée par la forte spatialisation du vote Front national, qui coupait en deux, d’Est en Ouest, le territoire national. Cependant, si cette  « lune brune »  s’est avérée durable de 1988 à 2007, les autres candidats apparaissaient jusqu’à présent indifférents à ce clivage géographique.  

2L’un des enseignements de ce scrutin semble l’élargissement de ce clivage Est/Ouest à d’autres courants, en particulier à l’évolution des votes Sarkozy, Royal et Bayrou. Certes, cette géographie s’explique en partie par les lieux électifs de deux des candidats principaux (Bayrou et Royal sont des élus de l’Ouest). De même, elle doit être nuancée par d’autres clivages que nous détaillerons (urbain/rural, périphéries métropolitaines…). Néanmoins, le clivage Est/Ouest semble apparaître comme un filtre intéressant permettant de dégager deux sous-systèmes politiques français.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Michel Bussi, Céline Colange et Jean-Paul Gosset, « Elections présidentielles 2007, typologie des candidats. Les deux France », Cybergeo : European Journal of Geography [En ligne], Débats, Elections en France, mis en ligne le 26 avril 2007, consulté le 24 septembre 2017. URL : http://cybergeo.revues.org/5733

Haut de page

Auteurs

Michel Bussi

Université de Rouen, UMR CNRS IDEES-MTG 6228michelbussi@yahoo.fr

Articles du même auteur

Céline Colange

Université de Rouen, UMR CNRS IDEES-MTG 6228

Articles du même auteur

Jean-Paul Gosset

Université de Rouen, UMR CNRS IDEES-MTG 6228

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© CNRS-UMR Géographie-cités 8504

Haut de page