Navigation – Plan du site

Jeux d’échelles, ou quand la quantité change la qualité

12 décembre 2004
Denise Pumain
Traduction(s) :
A Game of Scales, or When Quantity Changes Quality

Texte intégral

1Les jeux sont faits. La fièvre économique et urbaine s’est emparée de la Chine. Les media ont pris conscience du rôle mondial nouveau de ce pays, au cours de cette année 2004 que la France lui avait dédiée. Après le paradisiaque Luxembourg, mais devant les Etats-Unis, la Chine est devenue en ce début de XXIe siècle la principale destination des investissements étrangers dans le monde. Les taux de croissance à deux chiffres ont toujours fait rêver les spéculateurs et autres adeptes du profit à court terme. Mais ils prennent une tout autre signification quand ils s’appliquent à l’économie d’un pays de plus d’un milliard d’habitants, du moins à certains secteurs, ou à certaines villes. Le défi de l’hétérogénéité interne, qui est aussi posé à l’Union européenne récemment élargie, se pose-t-il et se résoudra-t-il dans les mêmes termes, à l’échelle de ce quasi-continent ? La géographie prétend souvent que les problèmes changent de nature lorsqu’ils s’appliquent à des entités de plus grande dimension, voilà un sujet passionnant d’investigation pour la décennie à venir.

2Il est un autre domaine où les changements d’échelle, spatiale et temporelle, auront probablement des effets qualitatifs, encore bien mal discernés, c’est celui de l’évolution des communications les plus rapides. Si l’on en juge par les dernières observations du réseau Internet, les frontières européennes ne réduiraient plus les échanges employant ce moyen que par un facteur deux entre pays voisins, alors que les flux « classiques », migrations résidentielles ou transport de marchandises, traversaient les frontières avec des coefficients de réduction allant de six à quatorze, selon les études, les régions et les auteurs. Cybergeo prend sa modeste part à ce désenclavement général, dans le domaine de l’information scientifique, la revue enregistrant désormais plus de mille connexions chaque jour…

3A partir de janvier 2005, Cybergeo sera enfin recensée, avec plus de 10000 autres publications, dans la base bibliographique SCOPUS réalisée par Elsevier, laquelle permet aussi un dénombrement des citations des articles de chaque auteur. Nous espérons que ce nouveau service incitera des auteurs encore plus nombreux à publier des articles dont ils pourront désormais mesurer l’impact. Devrons-nous alors changer d’échelle ? L’objectif étant toujours de maintenir la qualité, nous vous invitons à lire les nouveaux articles mis en ligne et à visiter la rubrique Cybergeo accueille, qui vient de s’enrichir d’un colloque sur l’eau et d’un Atlas de l’Inde du sud.

4Le Comité de rédaction vous souhaite bonne lecture et vous adresse ses meilleurs vœux pour l’année 2005

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Denise Pumain, « Jeux d’échelles, ou quand la quantité change la qualité », Cybergeo : European Journal of Geography [En ligne], Éditoriaux, mis en ligne le 12 décembre 2004, consulté le 29 mars 2017. URL : http://cybergeo.revues.org/592

Haut de page

Auteur

Denise Pumain

Université Paris I Panthéon-Sorbonne,UMR Géographie-cités, France

pumain@parisgeo.cnrs.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© CNRS-UMR Géographie-cités 8504

Haut de page