Navigation – Plan du site

Réinventer la géodiversité

12 décembre 1999
Denise Pumain
Traduction(s) :
Reinvent Geodiversity

Texte intégral

1L'année 1999 s'achève. Dans le passage des chiffres neuf aux chiffres ronds, il n'entre guère semble-t-il de frayeur millénariste, bogues informatiques exceptés ! Espérons que cette nouvelle ligne de changement de date nous épargnera, davantage que les malheureux passagers du navire échoué sur l'île du jour d'avant chez Umberto Eco. L'année écoulée laisse aux rivages de janvier une écume géographique de faits éclectiques, sur fond de mise en réseau - mise au pas planétaire, tant furent portées par les hérauts médiatiques les manifestations les plus évidentes de la mondialisation. Fusions et acquisitions de ce que l'on n'appelle plus des entreprises multinationales mais des groupes mondiaux; croissance des échanges internationaux, en dépit de l'échec récent des tentatives pour leur régulation; crises économiques et conflits à l'est, mais ailleurs aussi; dans les balances mitigées de la décennie d'après la chute d'un mur, des inégalités sociales qui se creusent, dans les villes, dans nos pays, entre pays développés et l'autre moitié du monde; sans oublier le flux et reflux des accidents et catastrophes qui plombent notre ration d'information quotidienne...

2Le commerce électronique décolle, le portable s'envole, Cybergeo a plus que doublé son nombre de lecteurs en un an. Les tendances hégémoniques et monopolistiques des grands groupes suscitent l'effroi. Pourtant, la mondialisation ne conquiert pas le monde à la manière d'une armée en marche, mais plutôt comme une épidémie, qui pousserait chaque pays, chaque région ou chaque ville, chaque corps constitué, chaque individu, à se porter au front, à la frontière de l'innovation, pour s'y adapter. C'est aussi, certes à la marge, par le changement local et selon son initiative novatrice, anticipatrice ou imitative, par l'interprétation que chacun donne à ce qu'il suppose devoir être dans le futur, que les comportements et les formes convergent, si quelque part on y consent, vers plus d'homogénéité et d'intégration à l'échelle mondiale. Cela devrait renvoyer de manière rassurante à la liberté et aux responsabilités de chacun. La géodiversité est toujours à réinventer. Alors, faut-il avoir peur de la mondialisation ?

3L'équipe éditoriale de Cybergeo décide que non, et vous souhaite une ligne de date joyeuse, optimiste, diverse et pleine de succès...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Denise Pumain, « Réinventer la géodiversité », Cybergeo : European Journal of Geography [En ligne], Éditoriaux, mis en ligne le 12 décembre 1999, consulté le 21 novembre 2017. URL : http://cybergeo.revues.org/605

Haut de page

Auteur

Denise Pumain

Université Paris I Panthéon-Sorbonne,UMR Géographie-cités, France

pumain@parisgeo.cnrs.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© CNRS-UMR Géographie-cités 8504

Haut de page