Navigation – Plan du site

L'audience

12 mai 1999
Denise Pumain
Traduction(s) :
Cybergeo's audience

Texte intégral

1Ecrire pour être lu....Avec les revues électroniques, les auteurs peuvent préciser le nombre de leurs lecteurs... Plusieurs mesures se complètent. Ainsi, vous voyez s'afficher en première page de Cybergeo le nombre d'internautes qui connaissent l'adresse du site et qui débarquent directement sur la page d'accueil . L'ensemble des connexions (soit par des liens, soit par l'adresse du site) effectuées depuis sa création en avril 1996 s'élève à 78 000 en trois ans, selon une progression exponentielle (10 000 en 1997, 42 000 en 1998, et une moyenne de 250 par jour depuis le début de 1999). Que représentent ces visites ? 68 000 pages vues et 258 000 requêtes effectuées en 1997, 194 000 pages et 731 000 requêtes en 1998. Chaque visite dure en moyenne un peu plus de trois minutes, télécharge quatre à cinq pages en moyenne et effectue une quinzaine de requêtes (un clic sur une icône ou un mot-clé correspond à une requête).

2D'où viennent les visiteurs ? Pour environ un tiers d'entre eux, l'origine ne peut être identifiée. 40% viennent de France, un peu plus de 10% d'Amérique du nord, (dont près de 3% pour le Canada), 10% d'autres pays européens (Belgique, Suisse, Espagne, Allemagne, Italie, Royaume - Uni pour plus de 1% chacun), 1% d'Amérique du sud. La part des diffusions lointaines progresse au cours du temps, mais assez lentement...

3On sait encore à quel moment de la journée les visites sont les plus nombreuses, plus des deux tiers ont lieu dans l'après-midi (avec deux pics, entre 12 et 13 heures et 17 et 18 heures). On pourrait aussi s'amuser à établir un palmarès des rubriques le plus souvent visitées, ou des articles le plus fréquemment téléchargés... Mais les statistiques ne disent pas tout bien sûr, et ce qui compte est ce que chacun retire de sa lecture, l'information nouvelle, le sens partagé... Pourtant, là encore, l'électronique apporte du nouveau dont nous n'avons pas épuisé les possibilités ni même aperçu toutes les conséquences en termes d'activité scientifique. Le lecteur n'est plus seulement un receveur passif, il peut s'il le souhaite interpeller l'auteur, d'une manière beaucoup plus directe, facile et rapide que ne le permettaient les moyens de publication classiques. Là, les statistiques nous montrent que cette pratique reste largement à inventer, à éduquer, mais n'est-ce pas l'intervention la plus originale de l'électronique, sa contribution essentielle, qui pourrait faciliter, dans le meilleur de ses usages et sans fausse modestie, un rapport plus démocratique à la science ?

4Editorial rédigé avec la collaboration de Ky Nguyen

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Denise Pumain, « L'audience », Cybergeo : European Journal of Geography [En ligne], Éditoriaux, mis en ligne le 12 mai 1999, consulté le 21 novembre 2017. URL : http://cybergeo.revues.org/608

Haut de page

Auteur

Denise Pumain

Université Paris I Panthéon-Sorbonne,UMR Géographie-cités, France

pumain@parisgeo.cnrs.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© CNRS-UMR Géographie-cités 8504

Haut de page