Navigation – Plan du site
2005

Courgeau D., 2004, Du groupe à l’individu. Synthèse multi-niveau, Paris, INED*.

Denise Pumain

Texte intégral

1C’est en démographe et en statisticien que Daniel Courgeau aborde ici une question d’intérêt scientifique général, mais à laquelle les géographes sont par profession particulièrement sensibles sous l’appellation d’échelle. Que l’on parle en termes d’échelle d’observation ou d’échelle d’explication, ou encore de niveau d’agrégation, de temporalité significative, il s’agit, pour les sciences sociales notamment, de construire une ontologie d’objets pertinents, qui dépasse la simple opposition entre holisme et individualisme méthodologique en reliant les approches individuelles et les approches agrégées des sociétés et des populations.

2L’organisation de l’ouvrage est méthodologique. Après un rappel rapide des divers types d’analyse des faits sociaux ou démographiques à des niveaux agrégés, de type transversal (indices statistiques du moment) ou longitudinal (cohortes), l’auteur consacre deux chapitres à l’analyse des données biographiques, qu’il a considérablement contribué à enrichir par ses propres enquêtes. Il montre comment la prise en compte du contexte de ces histoires individuelles conduit progressivement à mettre en place les bases de l’analyse multi-niveaux. La présentation des types de niveaux pris en compte en sciences sociales dans le chapitre V est sans doute trop brève et risque de laisser le lecteur sur sa faim, mais l’essentiel de l’ouvrage est contenu dans les deux chapitres suivants qui discutent de manière détaillée les deux grandes familles de modèles utilisés par les analyses multi-niveaux: la méthode consiste à décomposer une variance, dont on impute les parts à différents niveaux, soit par des modèles de régression, soit par des modèles de type logit ou probit ou encore modèle de Poisson lorsqu’il s’agit d’expliquer des variables discrètes. De nombreux exemples illustrent chaque méthode et permettent d’en bien comprendre le principe. Le dernier chapitre applique ces méthodes aux données de biographie familiale, professionnelle et migratoire.

3Des questions demeurent, outre celle de l’identification des niveaux, celle de l’adaptation du comportement d’un individu à un nouveau contexte, celle de l’interaction entre niveaux. Par les questions qu’il pose à la fin, cet ouvrage laisse entrevoir de possibles passerelles entre l’analyse statistique multi-niveau des faits démographiques et d’autres approches des sciences sociales, qu’il ne mentionne pas suffisamment, telles que celles de l’économie cognitive ou de la théorie des jeux évolutionnistes, et plus généralement ce qui se dessine sous l’appellation encore vague de science des systèmes complexes.

4* Institut National d'Etudes Démographiques

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Denise Pumain, « Courgeau D., 2004, Du groupe à l’individu. Synthèse multi-niveau, Paris, INED*. », Cybergeo : European Journal of Geography [En ligne], Revue de livres, mis en ligne le 13 janvier 2005, consulté le 19 octobre 2017. URL : http://cybergeo.revues.org/779

Haut de page

Auteur

Denise Pumain

Université Paris I Panthéon-Sorbonne,UMR Géographie-cités, France pumain@parisgeo.cnrs.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© CNRS-UMR Géographie-cités 8504

Haut de page