Navigation – Plan du site
2003

Velut S., 2002, L´Argentine. Des provinces à la nation, Paris, Presses Universitaires de France, collection Géographies, 296 p.

Gloria Zamorano

Texte intégral

1Cet ouvrage, de dimension moyenne, représente un gros effort de synthèse sur la géographie d´un pays nouveau et assez problématique comme l´Argentine. Tiré de la thèse de doctorat dirigée par Jean Revel-Mouroz et réalisée en 2000, il a son originalité dans la façon d´envisager les variables politiques, économiques et sociales qui influent dans le système spatial argentin.

2Les déséquilibres de l´organisation de l´espace sont traités dans le premier chapitre, en particulier l´opposition entre la grande tête qu´impliquent la capitale de l´état et sa région environnante -ville et province de Buenos Aires- et le petit poids que représente le reste du territoire. Ces disparités apparaissent  tant dans la répartition de la population et ses conditions de vie que dans la distribution de la production, des utilisations du sol, de l´équipement énergétique, des flux téléphoniques... La présentation faite sous la forme de modèle chorématique est une bonne synthèse; cependant la description du "petit atlas argentin", issu des traitements statistiques des données, est très objective, mais assez superficielle.

3Les deux chapitres suivants sont consacrés à l´évolution historique de l´Argentine. L´auteur considère, avec beaucoup de certitude, que "le thème de l´empire s´impose, depuis l´Empire espagnol et ses provinces d´Amérique jusqu´à la fédération argentine, dans laquelle Buenos Aires joue d´une certaine façon le rôle d´une capitale impériale par rapport aux provinces de l´intérieur" (p.45). Ainsi il décrit très minutieusement les périodes de 1500 à 1880; puis il explique ce qu´il appelle "un siècle problématique"  (p.89), de 1880 à 1980.

4Les disparités régionales actuelles, concernant la dernière décennie du vingtième siècle, sont présentées dans les trois derniers chapitres, les années 1980-1990 étant prises comme "la décennie perdue" (p.132) pour avoir souffert la transition d´un gouvernement dictatorial à la démocratie. L´explication met en relief surtout les aspects politiques ou économiques, tels que le centralisme du pouvoir et le fédéralisme, les tendances du développement régional, le poids des institutions locales, l´influence des négociations du Mercosur sur la politique du pays, les réformes tributaires, les budgets des provinces et de la nation... Un traitement particulier est accordé aux réformes de l´état et aux enjeux de l´intégration nationale face aux problèmes fiscaux.

5Finalement, trois provinces sont prises comme modèles et décrites successivement: Neuquén, dans la Patagonie, localisée sur le carrefour des routes nord-sud et est-ouest, et favorisée par l´exploitation pétrolière; Santa Fe, présentée comme une unité politico-administrative bénéficiant de sa position litorale, et située en deuxième rang dans le pays par sa population et par son équipement industriel et portuaire; San Luis, province pauvre tout à fait intérieure qui a eu une modernisation prodigieuse, favorisée par des mesures fiscales exceptionnelles.

6L´auteur conclut que les disparités régionales ont augmenté dans la dernière décennie, de telle sorte qu´actuellement la situation paradoxale de provinces riches avec des marges budgétaires réduites et des provinces pauvres avec une grande abondance fiscale. Ces déséquilibres ayant empiré, le pays s´est effondré, dès la fin de l´année 2000, dans une crise qui est structurelle, car elle touche l´ensemble de la société: le chômage augmente, la pauvreté s´accroît, la méfiance des gens dans les politiciens s´étend, etc. Le développement de l´inventivité des habitants d´une part, la croissance du Mercosur de l´autre, représentent un espoir de changement du pays.

7En conclusion, voici un ouvrage très bien documenté, qui présente clairement le côté politique et économique de la réalité argentine actuelle, dont la lecture est récommandée.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Gloria Zamorano, « Velut S., 2002, L´Argentine. Des provinces à la nation, Paris, Presses Universitaires de France, collection Géographies, 296 p. », Cybergeo : European Journal of Geography [En ligne], Revue de livres, mis en ligne le 26 février 2003, consulté le 23 mai 2017. URL : http://cybergeo.revues.org/838

Haut de page

Auteur

Gloria Zamorano

glozam@arnet.com.arUniversité Nationale de Cuyo, Institut de Géographie, Mendoza (Argentine)

Haut de page

Droits d’auteur

© CNRS-UMR Géographie-cités 8504

Haut de page