Navigation – Plan du site
2002

Dodge M., Kitchin R., 2001, Mapping Cyberspace, London, Routledge, 260 p.

Denise Pumain

Texte intégral

1La géographie explore les espaces virtuels sans oublier ses origines grecques et voyageuses puisque, selon les auteurs, le Cyberspace est un espace de navigation, traduction étymologique du terme forgé par le romancier William Gibson en 1984. Les géographes navigateurs du Net avaient sans doute déjà rencontré sur le site " An atlas of Cyberspace ", construit par l´un des auteurs, diverses formes de représentations de la toile. L´ouvrage a deux mérites principaux : il rassemble et organise une énorme quantité d´informations et de documents cartographiques relatifs aux nouvelles technologies d´information et de communication ; il analyse cette information et propose une synthèse des pistes de recherches lancées sur cette, décidément, " nouvelle " géographie.

2Le premier chapitre clarifie les notions de base, autour des concepts d´espace, de réseau et de réalité virtuelle. Le deuxième chapitre situe les nouvelles technologies dans un ensemble de questions qu´elles posent à la société, entre mondialisation et exclusion, liberté et surveillance, restructuration ou déstructuration des territoires… Le troisième chapitre interroge la spatialité de l´espace de communication, telle qu´elle est pratiquée et perçue par les individus dans les usages qu´ils font d´Internet, mais aussi dans son absence de géométrie, son " architecture liquide ", qui n´est toutefois pas incompatible avec l´émergence de certaines formes. Le chapitre 4 rappelle les difficultés de l´exercice qui consiste à cartographier des réseaux virtuels, et souligne l´évolution depuis les premières cartes mises en ligne, jusqu´aux plus récents types de documents, virtuels, chargés d´hypertexte, animés… Le chapitre 5 présente de fascinantes cartes des réseaux de communication numérique, établies à partir de la localisation des infrastructures (câbles, hôtes connectés, adresses et domaines) ou d´après les trafics (y compris dans leurs variations horaires). Pas de surprise, les investissements et les usages des nouvelles technologies se conforment, à l´échelle mondiale, aux répartitions centre-périphérie, avec quelques nuances cependant. Plus difficile est la représentation des connections et des flux, à laquelle s´attache le chapitre suivant, en montrant une impressionnante variété d´improvisations sur ce thème, depuis la topologie d´Arpanet dessinée sur un coin de table en 1969, jusqu´aux formes de réseaux tridimensionnels les plus sophistiquées, en passant par des cartes conceptuelles qui ne sont pas sans évoquer les cartes japonaises anciennes ou quelque carte du tendre littéraire…Plus embryonnaire est la connaissance des formes de sociabilité suscitées par le nouveau média, dont le chapitre 7 rappelle les expressions possibles, de la messagerie interindividuelle aux groupes de discussions plus ou moins spécialisés. On retrouve des tentatives de cartographie au chapitre 8 avec les médias synchrones, l´intraduisible " chat ", les " scènes " interactives, les mondes virtuels qui reconstruisent une ville imaginaire…Les représentations spatiales de l´espace navigable que se construisent les individus sont comparées, dans le chapitre 9, aux cartes cognitives, dont elles diffèrent toutefois, même si les métaphores spatiales sont utilisées pour aider par exemple à la compréhension des structures en hypertexte. Les deux derniers chapitres sont consacrés aux cartographies imaginaires et futures du cyberspace. On n´y trouve plus d´image, mais des références à la science fiction, et d´utiles questionnaires pour sonder les reins et les cœurs des explorateurs du Net.

3Qu´on me pardonne la linéarité de ce compte-rendu, qui devrait permettre à chacun une libre navigation dans ce livre, hautement recommandable, même si l´on sent bien qu´il s´agit d´une œuvre pionnière, ouvrant plus de champs et de questions qu´elle ne peut en résoudre.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Denise Pumain, « Dodge M., Kitchin R., 2001, Mapping Cyberspace, London, Routledge, 260 p. », Cybergeo : European Journal of Geography [En ligne], Revue de livres, mis en ligne le 26 février 2002, consulté le 23 juin 2017. URL : http://cybergeo.revues.org/881

Haut de page

Auteur

Denise Pumain

Université Paris I Panthéon-Sorbonne,UMR Géographie-cités, Francepumain@parisgeo.cnrs.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© CNRS-UMR Géographie-cités 8504

Haut de page