Navigation – Plan du site
2000

Bataillon C., 1999, Pour la géographie, Paris, Flammarion, collection Géographies, 162 p.

Jean-Pierre Chevalier

Texte intégral

1Pour la géographie est un ouvrage à facettes multiples : autobiographie, histoire de la discipline en France, éclairages épistémologiques et sociologiques, petites études, conseils méthodologiques ; un usuel pour les jeunes étudiants, un témoignage pour les lecteurs plus expérimentés.

2L´ouvrage fait tout d´abord penser à une sorte de vade-mecum pour le débutant en géographie dans la tradition du Guide de l´étudiant d´André Cholley. Ainsi, de rapides tableaux rassemblent des chronologies, des listes de géographes ou de collections éditoriales. Ce souci de présenter globalement la géographie conduit l´auteur à reprendre des informations succinctes sur les techniques cartographiques, la production des images satellitales ou la place du paysage en géographie.

3Les étudiants plus avancés profiteront de ses réflexions méthodologiques sur les techniques de l´enquête en pays étranger et apprécieront son chapitre " voyager " qui illustre les rapports entre la géographie et la littérature.

4Les géographes chevronnés prendront ce livre comme il se présente : plus qu´un plaidoyer " Pour la géographie " un témoignage des cinquante ans de géographie de Claude Bataillon. L´évolution de la discipline s´articule, selon lui, autour d´une transition d´une " géographie monographique " vers une " géographie aménagement ". Les principales références de l´index mettent en évidence ces conceptions. Ainsi la lettre " A ", propose 4 entrées Aménagement (11 pages en référence), Anthropologue (7 pages en référence), Atlas (1 page en référence), Aventure (4 pages en référence).

5À côté des formulations explicites, la sensibilité de Claude Bataillon transparaît pudiquement au long de ce petit livre. Sans être une autobiographie, il fourmille de souvenirs explicites (visite de Fès en 1951) et de références familières à l´auteur : " l´ailleurs " des sociétés en voie de développement, et principalement du Mexique.

6Trois géographes dominent ce tableau : Raoul Blanchard, " un amoureux du terrain ", Pierre Deffontaines pour qui " le géographe doit avoir une particulière attention et sympathie dans ses recherches pour cette masse des petits qui constituent le fond démographique plus spécialement exposé aux crises et livrés aux danger. " et Maximilien Sorre " qui disait que l´endroit où l´on apprenait le plus en géographie humaine était la place du village où l´on s´assoit sur un banc ".

7Trois auteurs de référence pour Claude Bataillon, grand géographe qui, adolescent, voulait devenir ethnologue.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean-Pierre Chevalier, « Bataillon C., 1999, Pour la géographie, Paris, Flammarion, collection Géographies, 162 p. », Cybergeo : European Journal of Geography [En ligne], Revue de livres, mis en ligne le 14 juin 2000, consulté le 20 novembre 2017. URL : http://cybergeo.revues.org/976

Haut de page

Auteur

Jean-Pierre Chevalier

jpchevalier@wanadoo.frMaître de conférences Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© CNRS-UMR Géographie-cités 8504

Haut de page